Qu’est-ce que le NFT?

La tendance NFT se renforce. Les analystes annoncent que 2022 sera l’année où les jetons non échangeables deviendront l’un des piliers les plus importants du monde de la crypto-monnaie. Le potentiel du NFT a également été remarqué par le plus grand échange de crypto-monnaie au monde – Binance, en ouvrant son marché propriétaire en juin 2021. Qu’est-ce que le NFT? Quel est l’avenir de cette technologie? Nous vous invitons à lire le matériel.

Selon les calculs de Chainalysis, la valeur totale du marché des NFT a dépassé la barre des 40 milliards USD en 2021 [1]. Les prévisions sont claires – la tendance se répandra dans des cercles toujours plus larges, pénétrant dans de nouveaux domaines – à la fois ceux ancrés dans la réalité virtuelle et ceux du monde réel. On s’attend également à ce que les entreprises commerciales entrent de plus en plus dans le monde du NFT – pas seulement celles liées au monde des crypto-monnaies.

– La technologie NFT montre un grand potentiel de développement, soutenu par un excellent accueil par les investisseurs l’année dernière. Bien que les jetons non échangeables existent dans le monde des crypto-monnaies depuis plus d’une demi-décennie, 2021 a apporté une véritable explosion de leur popularité – commente Katarzyna Wabik, Community & Marketing Manager chez Binance. – Je m’attends à ce qu’en 2022, la tendance NFT démarre pour de bon dans des domaines tels que l’immobilier virtuel, la vente de billets numériques et les jeux Play2Earn. Il convient d’ajouter que des institutions artistiques prestigieuses, telles que Sotheby’s, DESA Unicum ou le Musée de l’Ermitage, ont déjà commencé à s’intéresser au phénomène du NFT – ajoute-t-il.

Le NFT n’est pas un phénomène nouveau, mais sa vulgarisation relativement récente se traduit par une notoriété relativement faible du grand public. La plupart des gens qui ont rencontré le terme quelque part – l’identifient généralement simplement avec des images numériques ou des représentations numériques d’œuvres d’art réelles.

– Nous devons nous rappeler que NFT n’est pas seulement des images virtuelles. Le plus souvent, les graphiques ne sont qu’un symbole, une représentation d’un jeton donné, qui peut être développé par l’émetteur de plusieurs façons – commente Wabik. – La clé de compréhension du NFT est le certificat de propriété qui constitue la base pratique du token. Le créateur peut y ajouter progressivement n’importe quelle utilité, c’est-à-dire diverses valeurs du monde réel et virtuel. Il peut s’agir d’un billet de concert, d’une entrée à une fête, d’un séjour à l’hôtel, d’un morceau de musique, d’une maquette virtuelle d’une salle Metaverse ou d’une modification visuelle des graphismes représentant le NFT. Il convient de rappeler, cependant, que ce phénomène désormais à la mode inclut expérimentalement diverses entreprises, industries et personnes, et que tous les NFT sur ce marché ne sont pas qualitatifs – ajoute-t-il.

Acheter, vendre, enchérir

Les NFT conservent la nature des jetons utilitaires liquides, ce qui signifie que le propriétaire du jeton peut le revendre à tout moment. Les enchères de jetons NFT ont lieu sur des plateformes spéciales. En juin 2021, l’échange mondial de crypto-monnaie Binance a également rejoint le taux, annonçant l’ouverture de Binance NFT Marketplace. Le 25 janvier, la compagnie a terminé l’étape de la recherche d’artistes polonais. Actuellement, l’option d’achat est disponible pour tous les utilisateurs, mais l’option de mettre votre NFT aux enchères n’est disponible que pour les créateurs sélectionnés.

Toute une gamme de crypto-monnaies est utilisée pour acheter du NFT, mais le moyen d’achat numérique le plus populaire est Ether – associé à l’une des chaînes de blocs les plus populaires – Ethereum. Binance NFT Marketplace accepte également les crypto-monnaies telles que BUSD (Binance USD) et BNB (Binance Coin) comme méthodes de paiement.

Le NFT est de plus en plus utilisé

Une – peut-être la question la plus importante attend la réponse – quelle est la véritable application du NFT dans le monde d’aujourd’hui?

– En ce qui concerne l’utilisation de NFT, le premier et le plus logique domaine est peut-être celui des droits d’auteur sur l’art et les artistes. Les œuvres numériques sur le Web ne sont en aucun cas protégées contre la copie, ce qui signifie que la valeur de l’original tombe en pratique à zéro – commente Katarzyna Wabik. – NFT renverse le paradigme et donne de la valeur à un certificat de propriété, pas à l’œuvre elle-même. Grâce à cela, l’artiste, en plus de l’acte de propriété exclusive enregistré sur la blockchain, a la possibilité de tirer des revenus de la vente de la version originale de son œuvre.

La technologie NFT permet aux artistes de vendre leurs œuvres ou des billets pour des concerts/représentations, en contournant les studios ou les agences de réservation. De ce fait, elles sont fondées sur leur plus grande indépendance, tant sur le plan créatif et opérationnel que financier. Le phénomène des jetons non échangeables devrait également être surveillé de près par les investisseurs, en particulier ceux qui ne disposent pas d’une grande base de capital.

– Dans une situation où l’investisseur ne peut pas se permettre de constituer la totalité des fonds nécessaires, par exemple pour acheter un bien immobilier, la tokenisation peut être une solution. Dans ce cas, l’investisseur achète un nombre donné de jetons correspondant à une partie de la propriété, puis récolte des rendements proportionnels à l’investissement – commente Katarzyna Wabik.

Le NFT est utilisé dans des domaines tels que la finance, les jeux et même la logistique. Ce n’est certainement pas le dernier mot. Plus longtemps nous traiterons la tendance, plus elle révélera son potentiel et révélera plus d’applications. Pour l’instant, nous ne sommes qu’au début du chemin.

Recommended For You

About the Author: Ben

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *